Nouvelles‎ > ‎

La saison est lancée pour Équipe CCCP

publié le 1 mai 2014 à 07:31 par Club Cycliste Cycle Pop   [ mis à jour : 1 mai 2014 à 07:39 ]
Marc-André Genest, Natacha Migneault @nMigno | 1 mai 2014, Montréal

Après une première année 2013 plus que satisfaisante, l’Équipe CCCP est de retour sur le circuit Québécois de course sur route. Elle était présente dimanche dernier au Grand Prix Sainte-Martine où avait lieu la 2e épreuve du Tour de la Montérégie dans une température propice à l'hypothermie.


9h02, un ancien membre de l’équipe, un nouveau ainsi qu’un pilier de notre club version cyclosportive se lancent, soit : Pierre-Olivier Quirion, Philippe Coulombe-Pontbriand et Marc-André Genest. Les vingts premiers km étant relativement lents et sans trop de relance, les Maîtres 2 restent groupés. Après quelques tentatives d'échappés, c'est au troisième tours que le peloton laisse partir 2 ou 3 coureurs.


Marc-André Genest et Philippe Pontbriand, Crédit Photo: May's Studio


Au 5e tour, Marc-André se montre combatif à l’avant du groupe et accélère le rythme. Au bout d'un moment, il se rend compte qu'un seul coureur est dans sa roue; le peloton ayant décidé de ne pas accélérer, la distance se creuse. Ce coureur lui dit alors: "désolé, moi je vais attendre le peloton". Marc-André décide donc de continuer seul en position de contre la montre. Qui sait? L'échappée n'est pas très loin devant... C'est parti pour 5 km solo... Pendant ce temps, Pierre-Olivier et Philippe prennent la tête du peloton et tentent de briser le rythme pour aider leur coéquipier à l'avant! En chasse patate,

Marc-André ne s'approche pas de l'échappée et ne distancie pas le peloton. N'ayant pas les jambes pour poursuivre l'effort, il se relève pour récupérer un peu afin d'être en mesure de s'accrocher au peloton qui revient.


Pierre-Olivier Quirion
Pierre-Olivier Quirion, Crédit photo: Vincent Drouin Vélogazette.ca


Par la suite, ça roule beaucoup plus vite dans le peloton. Les relances font mal! Pierre-Olivier est éjecté. Un peu plus loin, Marc-André est mal placé et prend beaucoup de vent. Il paye ses efforts précédents et n'a plus les jambes pour revenir. Il est éjecté lui aussi. Épuisé, Marc-André abandonne avec 2 tours à faire. Seul Philippe s'accrochera au peloton jusqu'à la fin! Il n'aura toutefois pas les jambes pour disputer le sprint et termine à 33 secondes du vainqueur. Pierre-Olivier complète la course en effectuant les deux derniers tours tantôt seul, tantôt avec d'autres retardataires.


D'affreuses conditions météo, mais beaucoup de plaisir pour nos 3 guerriers !


- - -


Chez les maître 3, Éole a raison d'un départ relativement rapide ayant précédé la course groupé, sans attaque ou échappée notable pour la cinquantaine de coureurs que compose le peloton.



Pour Benoît Pronovost, qui en était à sa toute première course officielle de vélo sur route, la bataille contre le vent est d’autant plus difficile que celle d'apprendre à trouver sa place dans le peloton. Benoît semble passer sa course à se retrouver du mauvais côté du groupe pour prendre du vent; et pourtant "il me restait encore du jus à la fin, trop à mon goût". Il a l’énergie pour pousser plus au sprint, mais ne risque pas une chute pour gagner quelques positions, il s'absteint. Terminant au 23e rang avec le peloton principal, Benoît est définitivement le coureur à avoir à l'oeil cette saison!


Toujours chez les M3, ne pouvant tenir le brusque départ, Bertrand Huppé doit se résoudre à compléter l’épreuve en “promenade du dimanche” pour cette fois, avec le sourire. Bertrand, avait eu une belle saison 2013 autant sur route, en cyclocross qu’en tant que modèle motivateur pour ses coéquipiers; il se faisait reconnaître comme l’âme de l’Équipe CCCP.





Bertrand Huppé


Notre unique coureur de catégorie Senior, Alexandre d'Armancourt, a trouvé la course combiné aux juniors plutôt violente. Le peloton s’est divisé en deux dès le premier virage, les gars avaient le feu au c... Les trous à boucher ont eu raison d’Alexandre dès le 2e tour, mais il fait preuve de beaucoup de courage et  termine la course au 14e rang. “La prochaine fois je reste dans les roues!”


Alexandre d'Armancourt, crédit photo: Vincent Drouin Vélogazette.ca

URL de spécification du gadget introuvable
Chez les femmes, Sandrine Quirion en était à sa toute première course officielle. Cela est toujours un peu intimidant pour une coureuse de catégorie Maître Femme de prendre le départ avec les équipes élites, en plus du stress des courses de début de saison. Le peloton est nerveux et les relances parfois au dessus de 50km/hre. "J'essayais de me protéger du vent et de rester dans les roues." Les attentes de la coureuse par rapport à la force des catégories féminines étaient fausses. Au dernier virage du 1er tour, Sandrine se retrouve positionné face au vent puis brutalement éjecté du groupe. Continuant à faire des ronds sans relâche avec ses pieds, la distance avec le peloton ne fait que s'agrandir et aucune aide n’est disponible pour partager l'effort de chasse. Une expérience qui laisse beaucoup de plaisir pour le temps passé avec le peloton et surtout une envie énorme à s'entraîner plus fort pour rester dans la course! 


Retour sur Contrecoeur


Notons aussi la présence de Pierre-Olivier, Philippe et Bertrand au GP de la Mairie de Contrecoeur le 19 avril dernier pour l’ouverture du Tour de la Montérégie. Pierre-Olivier s'est fait prendre dans une chute, sans conséquences graves heureusement, en début de parcours. L’entrée dans le monde de la course s'est très bien passé pour Philippe, qui a terminé sans trop de difficultés, malgré les pattes qui brûlent, dans le peloton général. Finalement, Bertrand a eu un début de saison satisfaisant en complétant la course avec un groupe de huit cyclistes de même niveau. Si le ciel s'est fait noir en matinée, le soleil (et le vent) furent au rendez-vous en après-midi. Quelle belle journée de course!


L'Équipe CCCP se donne un prochain rendez-vous le dimanche 4 mai pour un critérium qui sera disputé sur le circuit Sanair à St-Pie.


Tous les résultats :